Évenements

Retour sur le congrès ECF de Lyon

By 3 juillet 2018 avril 24th, 2019 No Comments

Les stands ont été remisés, les PowerPoint des ateliers ont été assimilés et la plupart des experts-comptables présents sont retournés au travail l’esprit certainement empli d’idées et d’espoir pour leur cabinet.

Le congrès ECF 2018 qui s’est tenu à Lyon sur le thème « Mon Cab aujourd’hui » a donc fermé ses portes ce mardi.

La présence de l’équipe Welyb au congrès est alors l’occasion de faire un point sur les tendances et les perspectives proposées par ce syndicat pour la profession comptable. 😉

Même si la Loi PACTE a été au coeur des sujets, nous avons choisi de ne pas l’évoquer ici afin de nous concentrer sur les thèmes axés « expert-comptable ». A noter simplement la volonté de la profession de continuer à faire des propositions pour trouver de nouvelles missions et s’adapter à de nouveaux besoins marchés. Pour les aider, de nouvelles start-up émergent telles que Circulariz, présente sur le salon, qui propose de réaliser un gain de temps considérable par l’automatisation de l’étape de la circularisation.

Une volonté de renforcer l’attractivité de la profession

La profession souffre d’un véritable manque d’attractivité, Lionel Canesi l’a encore rappelé, chiffres à l’appui. Aux Etats-Unis, la deuxième profession la plus attractive est expert-comptable, difficile d’imaginer un tel résultat aujourd’hui en France.

Ce manque d’attractivité, au-delà de l’insatisfaction que pourrait provoquer l’absence de reconnaissance d’un métier aussi intéressant que difficile, représente un véritable risque pour les affaires de l’expert-comptable.

En effet, bien qu’étant régulièrement sollicité par les dirigeants comme étant un professionnel incontournable, il est de plus en plus concurrencé par des cabinets de conseil en tout genre.

En cause une mauvaise compréhension par les dirigeants des prestations qu’un expert comptable est capable de proposer. Le constat est alors sans appel, l’expert comptable doit mieux valoriser ses missions de conseil (souvent proposées gratuitement aujourd’hui) pour accroître ses parts de marché dans ce domaine.

Au-delà de ces problématiques clients, les organisateurs ont attiré l’attention des congressistes sur le manque d’attractivité auprès des étudiants.

Cette faible attractivité se traduit notamment par une population vieillissante et des difficultés de recrutement. Des ateliers tels que « Soyez attractif pour mieux recruter »; « Osez le télétravail » ou encore « Transformez votre management » mettent bien en exergue la volonté de progresser dans ces domaines. Le renforcement de l’image de marque employeur du cabinet est une piste pour renforcer cette attractivité. L’adaptation des outils de travail à des usages plus numériques, dynamiques et conviviaux en est une autre. 🖥

L’essentielle migration vers le numérique

L’autre enjeu essentiel de ce congrès est le virage numérique que la profession comptable est en train d’amorcer. Ce virage est au coeur des préoccupations des congressistes, en quête d’outils pour moderniser leurs processus.

Des ateliers tels que « Optimisez et sécurisez votre système d’information » ou « Découvrez les 10 apps incontournables pour votre quotidien » sont ainsi les marqueurs d’une prise de conscience numérique. Celle de comprendre dans un premier temps les nouveaux usages puis de découvrir de nouveaux outils améliorant la productivité des cabinets. En effet, le numérique ne passe pas simplement par l’automatisation de la tenue comptable. Il s’agit d’un nouveau paradigme.

Ces dernières années ont vu l’émergence d’outils tels que SlackTrelloHubspot ou Bufferpermettant de simplifier l’organisation interne, la prospection ou la communication. Ces outils offrent notamment une fluidité d’utilisation et une disponibilité sur tous les supports. Cela détonne d’une majeure partie des outils ayant été développé jusqu’alors pour la profession comptable.

Notre volonté chez Welyb est d’ailleurs de reprendre les codes de ces nouveaux outils afin de les adapter aux processus spécifiques des cabinets. Créer une solution fluide permettant de gérer les aspects techniques (saisie comptable) et organisationnels des cabinets. L’expert-comptable n’a pas le temps de prendre en main toutes les solutions numériques grand public et de les adapter à ses problématiques. Il nous revient à nous, nouveaux éditeurs, de faire converger ces deux mondes. D’amorcer un changement de l’intérieur.

Ce changement venu de l’intérieur est d’ailleurs largement encouragé le CSOEC qui, par l’intermédiaire de son président, a annoncé sa volonté de travailler sur une solution de création d’un outil d’universalisation de l’utilisation de la facture électronique.

Ainsi, les échanges et rencontres réalisés au cours de ce congrès ont d’autant plus renforcé notre détermination à proposer un outil adapté aux besoins de cette profession d’avenir qu’est l’expertise-comptable. Des changements sont certes annoncés mais nous avons la certitude que la profession saura les surmonter avec brio.

Nous vous donnons ainsi rendez-vous au congrès IFEC des 5 et 6 juillet 2018 afin de valider ces pistes d’évolution ! 🗓

Et n’oubliez pas, un expert-comptable heureux est un expert-comptable disponible ! 🤝

Leave a Reply