Évenements

Retour sur le congrès IFEC 2018 : Disruption et innovation, réinventons le cabinet !

By 11 août 2018 avril 24th, 2019 No Comments

Deux semaines après le congrès ECF, c’est au tour de l’IFEC de réunir la profession comptable en congrès. L’équipe Welyb était y bien évidemment présente les 5 et 6 juillet 2018 à la Grande-Motte. ✋🏻

Deux jours riches en enseignements durant lesquels experts-comptables et commissaires aux comptes venus de toute la France ont pu observer, réfléchir et échanger sur le thème « Réinventons le cabinet ».

Réchauffés par un soleil au beau fixe dès le jeudi matin, les congressistes sont venus se rafraîchir dans l’amphithéâtre du palais des congrès de la Grande-Motte pour la plénière d’ouverture du congrès.

Les thèmes des ateliers ont été présentés par les organisateurs : Marketing, RH, Blockchain et nouveaux outils étaient, entre autres, au programme. Une large variété de sujets afin d’actionner les principaux leviers nécessaires à la réinventions du cabinet.

La disruption au coeur des échanges

Mais cette plénière a surtout été marquée par l’intervention de Frederic Frery, professeur de stratégie à l’ESCP Europe, sur le sujet de la disruption.

Ce terme, de plus en plus courant, est aujourd’hui au coeur des problématiques des cabinets. Aussi bien pour la construction de leur propre stratégie que pour celle de leurs clients. La disruption apparait comme une menace pour les acteurs en place puisqu’elle vise à introduire une rupture dans des modèles existants.

Au cours de la conférence, M. Frery a pu expliquer les mécanismes conduisant à une disruption. Tout d’abord, il note qu’elle ne provient jamais d’acteurs déjà implantés dans le secteur d’activité disrupté. Plus encore, la disruption apparait souvent comme absurde à ses débuts tant elle s’éloigne des pratiques connues.

Cela est intuitif : pourquoi réinventer un secteur d’activité duquel nous tirons une rente confortable depuis plusieurs années ?

C’est ainsi que deux entrepreneurs idéalistes de San Francisco, sans aucune compétence en hôtellerie, ont construit le premier hôtelier mondial (il s’agit bien évidemment d’Airbnb…) et surpassent aujourd’hui le géant d’alors : le groupe Accor. Cet exemple est d’autant plus parlant que M. Frery a officié comme conseiller stratégique du groupe Accor. Il témoigne notamment que le groupe ne s’est réellement préoccupé d’Airbnb qu’en 2015 soit 7 ans après son lancement. Bien trop tard pour endiguer la propagation du concept. 🕝

Cette illustration n’est pas un cas isolé, et c’est ce que le professeur de stratégie de l’ESCP Europe a souhaité rappeler. Toute profession bénéficiant d’une rente ou d’une position dominante est susceptible de se faire disrupter. Mais surtout, la raison principale de cette menace ne provient pas de l’extérieur. Non, la principale menace vient de l’anesthésie innovatrice qui pousse un secteur d’activité à se reposer sur ses rentes sans anticiper les évolutions à venir.

Cette menace pèse bien évidemment sur la profession d’expert-comptable. Sa réinvention est une nécessité afin de lutter contre des ubérisateurs de plus en plus nombreux et connus.

Ces ubérisateurs qui viennent justement de la marge et qui sont susceptibles de proposer des solutions plus adaptées aux besoins des entrepreneurs. Mais en apparence seulement.

En effet la profession dispose encore de deux ressources clefs sur lesquelles elle devra s’appuyer pour réussir sa mue :

  • Son monopole d’exercice 
  • Sa qualité de conseil unanimement reconnue

Cependant ces ressources sont tarissables. Les cabinets devront entamer une mutation numérique et conceptuelle afin d’une part repenser leur approche de « l’expérience client » et d’autre part apprendre à mieux vendre leurs services (voire à en proposer de nouveaux, c’était d’ailleurs le thème de l’atelier 1 : « Osons le conseil »).

C’est tout l’objectif de Welyb : fournir aux cabinets des outils autres que strictement comptables pour permettre aux cabinets de fluidifier leurs processusaméliorer leur relation client et donc réinventer leur cabinet.

Une belle victoire

Outre la plénière, le congrès s’est déroulée dans une ambiance aussi studieuse que conviviale. La diversité des partenaires présents et la richesses des ateliers ont permis de poser les bases d’une réflexion profonde pour la réinvention du cabinet.

Enfin, les organisateurs ont su montrer que la réinvention du cabinet ne passait pas uniquement que par la prise en compte de problématiques très techniques et professionnelles. La diffusion du 1/4 de finale victorieux de l’équipe de France en est la preuve. Tous réunis au sein d’un même assemblée bleu blanc rouge, les congressistes ont pu démontrer que la profession comptable savait, elle aussi, s’amuser !

Rendez-vous désormais dans 2 ans pour le prochain congrès IFEC et analyser à quel point les formations de cette année auront conduit à réinventer le cabinet ! 😃

Et n’oubliez pas, un expert-comptable heureux est un expert-comptable disponible.  🤝

Leave a Reply